CLOWN ET EXPLORATION BIOGRAPHIQUE

En voyant notre proposition de stage plusieurs personnes nous ont demandé quel est le lien entre le clown et le travail biographique.

 

Pour éclairer cette question il me faut d’abord faire un détour par ce qui nous relie Charly et moi. Nous nous sommes rencontrés durant notre formation à l’accompagnement biographique. Assez vite nous avons vu que de nombreux sujets de réflexions et d’engagements dans nos vies nous étaient communs. Tout deux éducateurs et médiateurs, tout deux très concernés par les questions économiques et en particuliers par la question de l’économie comme lieu d’exercice de la fraternité.

 

 

Au cœur de ces sujets, il en est un toujours présent : accompagner le cheminement des personnes, quelles qu’elles soient, afin que ce quelles portent de questions, de créativités, de forces de transformation personnelles et sociales trouvent à s’exprimer, à s’expérimenter concrètement, dans le monde.

 

Depuis notre rencontre, Charly est parti dans un long voyage intérieur et autour du monde avec sa compagne et un projet tant social qu’artistique. En fait un projet d’art social ! Avec au cœur de ce projet la figure du clown. Je laisse Charly s’exprimer sur sa vision du clown :

 

 « Le clown est un art différent à mes yeux, car il est l'art de la rencontre. Il n'y a pas de mur, sur scène, entre les spectateurs et le clown, tout est prétexte à se rendre accessible, humain ; le clown c'est aussi l'art de créer un espace médian, par ses défauts mis en lumière, sa solitude, ses tristesses, ses paradoxes, ses absurdités parfois, son espoir intarissable, le clown n'est pas une star sur scène, qui choisit d'en mettre plein la vue par des tours impressionnants, il est le plus simple, le plus vulnérable, il joue avec l'art d'être à la hauteur du public, simplement en restant sincère » (https://www.compagniedutoutseul.com/biographie)

 

De mon côté, j’ai poursuivi mon chemin avec le travail biographique en créant Chemins Singuliers (www.chemins-singuliers.com). Longtemps je me suis demandé comment m’y prendre pour faire connaître et faire apprécier la spécificité de l’accompagnement biographique. Je voudrais le faire sortir d’une certaine vision du bien-être et du développement personnel (en caricaturant : la baguette magique tant espérée par les uns, un moyen d’optimisation pour d’autres). Car non, il ne s’agit pas de se détacher, de se libérer, de gommer, d’effacer les blessures du passé, pour être enfin soi et le meilleur de soi ! l’oignon a des peaux à l’infini et nous allons encore longtemps pleurer à vouloir les lui retirer.

 

Ce qui fait sens pour moi : en tant qu’être humain nous sommes engagés dans une évolution qui passe par l’expérience de la liberté et de la solitude, donc de l’erreur et du trébuchement. Chacun a sa partition à jouer et chaque partition fait partie d’une œuvre immense dont l’amour est le motif. Cette œuvre commune s’appelle «Humanité». Quand je parle de développement, que ce soit personnel ou collectif (développement des organisations) c’est avec cette image lointaine, qui semble parfois inaccessible, que je tente un dialogue.

 

 

Donc Charly et moi nous avons une question commune : comment stimuler les forces qui nous nous soutiennent dans notre expérience de devenir des êtres humains ?

 

Dans sa fragilité, dans sa présence au monde, le clown nous offre cette possibilité de toucher à une part très intime et originelle de notre être. C’est dans cette part là qu’il puise sa capacité à oser le prochain pas. Lui il a décidé une fois pour toute de faire avec son drame, il peut en rire, s’en distancer, non pas pour s’en éloigner mais au contraire pour le prendre à pleins bras. Paradoxe ! Il est le roi du paradoxe. Il est le roi en nous, celui qui règne parce qu’il joue et parce que son jeu crée de la beauté, de la profondeur, de l’humanité. Il est en lui une force qui ouvre l’avenir comme il décoince nos gorges nouées lorsqu’il nous fait rire de lui, parce qu’il nous fait rire de nous … dans la biographie cette force qui ouvre les chemins d’avenir est toujours présente. Parfois en sourdine, parfois fulgurante. Elle nous saisit elle aussi par le paradoxe, par des culs par dessus tête qui nous empêtrent dans nos misères et dans nos gloires et nous laissent au bord de la route nus, éperdus ou émerveillés, selon que nous ayons pu suivre son pas fougueux ou que notre habit trop long et mal taillé nous ait entravé dans notre course folle. Cette force n’est jamais acquise. Elle a le don d’ouvrir des portes et de nous laisser devant bouche bée et palpitant. Elle ne connaît que les premières fois.

 

 

Alors ce lien entre le clown et la biographie vous le percevez mieux maintenant ?

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Philippe Clairfayt - Drôme/Ardèche - Lyon
par tél. 06 98 95 08 69
par mail : dans la rubrique "contact"

Siren 799 962 972 - APE 9609z

Certifié en accompagnement biographique, membre d'une association professionnelle, je vous accompagne dans un cadre strictement confidentiel.

 

Afin d'enrichir ma pratique et de vous offrir des accompagnements de qualité, je participe plusieurs fois par an à des cercles d'intervision et à des stages de formation continue.